Les caractéristiques d'une embarcation

Dans notre premier article, nous nous penchions sur trois critères à prendre en considération dans le choix d’une embarcation, à savoir la stabilité, la capacité de charge et la vitesse.

Allons un peu plus loin en introduisant de nouveaux critères, tout en élaborant un peu plus sur certains autres :

- le poids

- la maniabilité

- la vitesse

 

Et gardez en tête que la taille de votre embarcation et/ou la forme du fond de sa coque (arqué, en V ou plat) influenceront ces critères.





Le poids :


Le poids varie en fonction de la taille, des matériaux utilisés, de la qualité de construction de votre embarcation et des équipements ajoutés à la coque. Il est un élément important dans le choix de votre embarcation dû aux portages, souvent nécessaires.

Si vos activités se concentrent en eau vive, un canot léger sera plus vif et répondra plus facilement aux manoeuvres. C’est aussi vrai pour le kayak de mer, les portages sont toutefois bien moins fréquents et les manoeuvres se font rarement entre deux rochers à éviter.

Lorsque vous comparez les poids de plusieurs embarcations, assurez-vous que ceux indiqués comprennent tous les accessoires prévus. Prenez le temps de les soupeser en magasin. Le prix est malheureusement souvent inversement proportionnel au poids, mais l’utilisation envisagée vaut peut-être l’investissement supplémentaire.


Canot solo eau vive :




La maniabilité :


Elle représente la capacité de votre embarcation à tourner facilement. Plus une embarcation sera longue, plus elle sera difficile à manoeuvrer. Cependant, sa trajectoire sera plus stable. Et plus votre embarcation sera courte, plus elle sera facile à manoeuvrer. Par exemple, un solo d’eau vive aura une excellente maniabilité.

Les pointes de votre embarcation auront également une influence sur sa maniabilité. La différence de hauteur entre les pointes et le centre de votre embarcation se nomme le giron.

Ainsi, pour une même longueur, plus le giron sera prononcé, plus votre embarcation tournera facilement.

Une embarcation dite en “forme de banane” aura un fort giron et pivotera donc plus facilement. À l’inverse, si le giron est faible, votre embarcation tiendra bien sa ligne mais tournera difficilement. Souvenez-vous de la stabilité directionnelle. Les kayaks de mer offrent un heureux compromis avec un assez fort giron à l’avant et un giron plus faible à l’arrière. Et la forme du fond de la coque de votre embarcation entre en compte également :


  • Une coque au fond plat aura une faible maniabilité

  • Une coque au fond en arqué sera un peu plus maniable

  • Une coque au fond en V sera la plus maniable



Giron fort :


Giron faible 



La vitesse :


Dans notre premier article, nous nous penchions sur la vitesse de croisière, celle que vous souhaitez garder le plus longtemps au cours de votre activité. Penchons-nous à présent sur les vitesses de pointe et d’accélération.

La vitesse de pointe est la vitesse maximale que votre embarcation pourra atteindre, en situation de sprint, par exemple. Si la coque s’élargit progressivement jusqu’au milieu du bateau ou même plus loin vers l’arrière, il sera très rapide. On retrouve ce type de coque dans les kayaks de vitesse. Un autre moyen de gagner en vitesse est de réduire la surface de la coque en contact avec l’eau. Pour une même longueur, un canot étroit sera donc très rapide. Ainsi :


  • Une coque au fond plat sera la plus lente

  • une coque au fond arqué aura une bonne vitesse de croisière

  • une coque au fond en V aura la meilleure vitesse de pointe


Quant à l’accélération, elle représente la capacité de votre embarcation à gagner de la vitesse. Sachez qu’une embarcation peut avoir une vitesse de pointe élevée sans toutefois être en mesure de l’atteindre rapidement. Cela signifie que votre embarcation aura une vitesse de pointe élevée mais une faible accélération. Par exemple, un solo d’eau vive, très court et étroit, aura une excellente accélération mais une faible vitesse de pointe.



Tableau récapitulatif :




Fond plat

Fond en V   

Fond arqué   

Maniabilité

+

+++

++

Vitesse de pointe

+

+++

++

Accélération

+

++

+++

Vitesse de croisière

+

++

+++

Stabilité primaire

+++

++

+

Stabilité secondaire

+

++

+++

Stabilité directionnelle

+

ajout d’une quille possible

++

+++

Capacité de charge

+++

++

+

Eau calme

+++

+++

+++

Eau vive

+

++

+++




Sources :

Dany Coulombe, Manuel technique du canot, eau calme, eau vive, solo et duo, Broquet

Dany Coulombe, Manuel technique du kayak de mer, Broquet

Canot Kayak Québec, Canot-camping et kayak de mer au Québec


La signification de certains mots vous échappe ? Consultez notre portail linguistique