Comment catégoriser les cours d'eau ?

PAR BERNARD HUGONNIER 
 
 
Le Québec est pourvu d’un vaste réseau hydrographique propice à la pratique du canot et du kayak de mer : un immense réseau de lacs et de rivières, de grands réservoirs et toute la région maritime soumise à l’influence des marées. La principale difficulté consiste à situer les cours d'eau et à qualifier ceux-ci, de la façon la plus précise et la plus neutre possible.

L’information déjà disponible pour les lacs et les rivières demeure valable pour le kayak de mer, mais ne couvre pas tous les lieux de pratique de cette activité. Pour tenir compte des problématiques propres aux grands plans d’eau et au milieu maritime, un système de classification particulier a été mis en place.
 
Commençons par l'activité de canot-camping dans ce premier article, avant d'évoquer la caractérisation des cours d'eau que l'on retrouve en kayak de mer dans un prochain article.
 
 
Image

Crédit : Nicoals Grandmangin, concours photos 2019. Canot-camping La Vérendrye, réservoir Cabonga

 
Comment situer les lacs et les rivières ?

Connaissez-vous la différence entre les régions hydrographiques et les régions touristiques ? Êtes-vous en mesure de bien situer une rivière en vous référant à ces régions ? Savez-vous comment lire les numéros correspondant à chacune des rivières ? Apprenez à bien situer les parcours canotables en lisant ce qui suit !

Distinction entre régions hydrographiques et régions touristiques

Pour situer chaque cours d’eau, il existe un système très précis, mais peu connu de l'ensemble des pagayeurs : un système de classification établi par le ministère des Ressources naturelles (MRN), divisé en 13 régions hydrographiques, dont 10 régions qui nous concernent. Nous utilisons ce système de classification des rivières du MRN, basé sur la division des régions hydrographiques du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs (MDDEFP).

Afin de comprendre son organisation, considérez que le Québec a la forme d’un immense dôme irrégulier. L’écoulement s’organise donc à partir du point central de ce dôme en 3 bassins-versants : le bassin du Saint-Laurent, celui de la Baie d’Ungava et celui des baies d’Hudson et James. 

L’ensemble de ces 3 bassins est divisé en 13 régions hydrographiques*, identifiées par un nom et un numéro que voici :

Région 00 : Fleuve Saint-Laurent
 
 
 
 
 
Région 06 : Saguenay  
 
Région 07 : Côte-Nord

Région 08 : Baie James

Région 09 : Baie d’Hudson

Région 10 : Baie d’Ungava

Région 11: Mer du Labrador

Région 12 : Îles du fleuve Saint-Laurent

Région 13 : Îles du golfe du Saint-Laurent


* N.B. La description de ces régions renvoie au site Web du MDDEFP, bien que le système de classement et l'appellation des régions hydrographiques que nous utilisons soit basé sur ce qui avait été développé par le MRN.

Chaque rivière porte un numéro spécifique d’un maximum de 8 chiffres. Les deux premiers indiquent la région hydrographique, les deux suivants, son ordre dans cette région. Les 5ème et 6ème chiffres désignent les affluents de cette rivière, et les deux derniers chiffres, les affluents des affluents. Pour simplifier : on passe donc du général au particulier, à la lecture du numéro complet.
 

Comment les qualifier ?


Beau, difficile, pollué... Autant de qualificatifs qui laissent malheureusement place à l'interprétation. Afin de permettre une classification plus objective des parcours, trois critères ont été adoptés. Les critères de classification sont les suivants :

le paysage reçoit de 1 à 5 étoiles, la plus basse note (1) correspondant à un aspect médiocre, jusqu'à un paysage classé comme exceptionnel (5);

la difficulté reçoit de 1 aviron (moins difficile) à 5 avirons (plus difficile), en fonction des obstacles, de la pente moyenne et de la difficulté des portages; critère que vous retrouvez directement sur notre moteur de recherche Trouver un parcours.

l’environnement est coté sur 3 niveaux (A, B, C) suivant le pourcentage d’occupation humaine et la qualité de l’eau. La cote de A est la plus positive, alors que C demeure la côte la moins reluisante.

Vous retrouverez dans notre ouvrage Le guide des parcours canotables en vente sur notre boutique en ligne. 
 
Beaucoup de plaisir vous attend !