Menu














 




              BoutiqueDevenez membre | Trouvez un parcours | Trouvez une formation     Fils RSS   Suivez-nous sur Facebook

Signalisation d'urgence et communication

Souvent, le vent, le bruit environnant et la distance ne permettent de communiquer que par signes. Utilisez les signes suivants qui sont reconnus internationalement par tous les pagayeurs.

Assurez-vous qu'ils soient connus par tous les membres de votre groupe. Si votre signe n'est pas vu, attirez l'attention par un bref coup de sifflet. Les premières personnes à voir un signal se doivent de le reproduire auprès des autres membres du groupe, ce qui confirme aussi que le message est bien reçu.

Mouvement vertical de la bain ou d'une pagaie au dessus de la tête À L'AIDE / AU SECOURS

Donnez votre assistance aussitôt que possible, lorsque quelqu'un est en grande difficulté. N'oubliez pas que s'il faut se rendre sur les lieux au plus vite, on se doit de garder la tête froide et de ne pas mettre la vie des sauveteurs en danger.

Levez et balancez la pagaie de droite à gauche. À défaut de pagaie, levez un bras et balancez-le au-dessus de votre tête; pour être encore plus visible, tenez un objet ou un linge voyant. 

Évitez de saluer ainsi vos amis ou les pilotes d'avion !

Si on ne peut pas vous voir ou si vous voulez renforcer le signal d’urgence, sifflez trois longs coups.

Mouvement horizontal d'une pagaie au dessus de la tête
ARRÊT / STOP

Ce signe peut concerner un équipage, ou le groupe en entier suivant les circonstances. 

Voici certains exemples d’utilisation

En rivière, émis par le chef de file, il permet d’avertir le reste du groupe d'un danger potentiel ou réel présent en aval et exige un arrêt. Allez à pied, par la rive, reconnaître l’obstacle. 

Sur un lac, il peut être émis par un équipage qui souhaite un arrêt, peu importe la raison (s’habiller, aller à terre, se reposer, etc.)

Levez et abaissez votre pagaie à l'horizontale au-dessus de la tête. À défaut de pagaie, levez et abaissez simultanément les bras de chaque côté du corps. Là encore, l’utilisation d’un bref coup de sifflet peut permettre de capter l’attention.

Avant de repartir, attendez le prochain signal.

Position fixe d'un bras ou d'une pagaie tenue à la verticale
LA ROUTE EST LIBRE / PERMISSION

Ce signal indique que la route est libre et que vous pouvez poursuivre. Répondez par le même signal pour signifier que le message est bien reçu.

Tenez la pagaie, ou un bras, immobile à la verticale.

Ce signal est aussi utilisé pour demander la permission de poursuivre la route.

Attendez la réponse ! 

En rivière, pendant que vous descendez un rapide, les pagayeurs en aval de vous peuvent donner un angle à leur pagaie pour vous indiquer la direction qui leur semble la plus sûre de leur point de vue.


  

débit rivière

  
 



 
Partenaires

 

 

 

 

?Tous droits réservés, www.canot-kayak.qc.ca 2009