Planifiez votre expédition

Établissez votre planification en 3 étapes


Le Québec est un immense « terrain de jeu » pour les adeptes de canot-camping et de kayak de mer. Dans cette multitude de destinations, le problème est souvent de faire un choix!
 
Une démarche rigoureuse vous permettra de trouver les endroits qui conviennent à votre groupe, suivant la période de l’année et les aspirations des participants. Plusieurs documents existent pour vous guider dans vos choix et vous aider à organiser votre sortie, encore faut-il que vous identifiez vos besoins. C’est le but de cette section. Vous trouverez ici les points importants d'une planification en 3 étapes.
 
Même avec une bonne préparation, les imprévus ne manqueront pas, et l’éloignement en décuplera parfois l’impact. Qu’il s’agisse d’une excursion de quelques heures ou d’un voyage de plusieurs jours, il est capital de bien planifier et préparer vos excursions. Cela pourrait faire toute la différence dans vos souvenirs de voyage!

Première étape : bilan global et choix communs

Identifiez vos besoins

  • Prendre en considération l’expérience de chacun et s’adapter au plus faible.
  • Définir les attentes et fixer un but commun (camp fixe, sortie familiale, expédition, etc.);
  • Identifier le type de parcours recherché par tout le groupe (lac, rivière, grand plan d’eau); 
  • Identifié le type d’expédition recherchées par le groupe (éloignement, environnement, longueur, durée, période de l’année). Pour un groupe peu expérimenté, comptez une distance quotidienne de 10 km en canot-camping et de 10 milles marins en kayak de mer;
  • Prévoir la location du matériel nécessaire; 
  • Prévoir les services de transport nécessaire. 

Choisir quelques destinations selon des critères définis par votre groupe, tels que :

  • Éloignement du domicile;
  • Région touristique particulière; 
  • Période de l’année et durée de l’expédition;
  • Degré de difficulté recherché; 
  • Centre de services (parcs, réserves, location, transport).

Pour plus d’informations, consultez le moteur de recherche Trouvez un parcours.

Deuxième étape : recherche d’informations et ressources disponibles

Documents et informations sur les destinations retenues :

  • Cartes topographiques, cartes marines, cartes-guide ou relevés;
  • Autorisations, réservations ou contrats éventuels;
  • Heures d’ouverture et coordonnées des centres de services;
  • Camping et hébergement;
  • Vérification du niveau d’eau (Info-débit ou Observatoire global du Saint-Laurent) ; 
  • Table des marées et instructions nautiques.

Besoins en nourriture et en eau :

  • Élaboration d’un menu (allergies alimentaires, végétarisme);
  • Évaluation du rapport poids/volume/valeur nutritive;
  • Conservation et transport des denrées alimentaires.

Formation ou encadrement :

  • Afin d’en apprendre davantage sur vos propres connaissances et habiletés, nous vous invitons à télécharger, imprimer et remplir la grille d’autoévaluation de vos compétences;
                       
 
  • Vous pouvez aussi vous inscrire à des formations reconnues par la FQCK; 
  • Recherchez un guide qualifié ou une entreprise de plein air afin de vous assister dans votre expédition.

Troisième étape : réalisation du projet

Réalisation du projet :

  • Choix d’un parcours et de ses variantes possibles;
  • Élaboration d’un plan d’urgence ou d’évacuation;
  • Bilan des ressources nécessaires;
  • Bilan des ressources disponibles;
  • Choix de la personne responsable de la préparation et répartition des tâches;
  • Choix de la personne responsable sur le terrain.

La préparation par tâches clairement identifiées :

  • Nourriture : achat, division, emballage, identification, conservation et transport. Ne pas oublier l’approvisionnement en eau (réserves ou filtre);
  • Matériel de groupe : matériel disponible, matériel supplémentaire (achat ou location), vérification du bon état de fonctionnement;
  • Matériel individuel : consultez la liste aide-mémoire;
  • Embarcations et accessoires : matériel disponible, capacité de charge, matériel loué, vérification du bon état de fonctionnement;
  • Outils de navigation et de sécurité : cartes, compas ou boussole, table des marées et des courants, règle de navigation, radio, signaux pyrotechniques, corne de brume, trousse de premiers soins, trousse de réparation, GPS;
  • Transport : transporter une embarcation nécessite un minimum d’équipement ou l’utilisation d’un service de navette;
  • Communication : vérification des moyens de communication ou de détresse disponibles, de leur portée, de leur mode d’utilisation et de la date de péremption;
  • Autorisations et contrats : L’accès aux parcs et réserves requiert le règlement de droits d’accès et/ou de réservations. Il est donc nécessaire de s’assurer de connaître l’emplacement du poste d’accueil et d’obtenir les autorisations nécessaires. Si vous faites affaire avec un tiers (guide ou entreprise), assurez-vous de sa compétence, des services offerts, et du fait que ses services sont couverts par une assurance;
  • Informations sur les caractéristiques propres au lieu choisi : disponibilité en eau potable, sites de camping, points de sortie, réglementation en vigueur, orientation et force du vent dominant, météo locale, variations du niveau d’eau, courants et marées, relief de la côte, trafic maritime, distance entre deux abris.
Lorsque tout ça est organisé, il est temps de partir à l'aventure!